Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 18 décembre 20182030 ? … L’HUMANITÉ OMNIVORE !

Accueil » Actualités » 2030 ? … L’HUMANITÉ OMNIVORE !

Face aux questionnements actuels sur la place des aliments d’origine animale dans notre alimentation, le collectif Les Z’Homnivores* a souhaité́ répondre aux questions relatives à l’éthique, la santé humaine et à l’environnement en organisant un colloque ce 11 décembre à Rennes sur le thème « 2030, Humanité Omnivore ».

Dimensions éthique, scientifique, philosophique, culturelle et bioéconomique ont toutes été
abordées par des experts. Face aux nombreuses informations caricaturales qui circulent, ces interventions ont permis d’apporter des réponses étayées scientifiquement concernant l’impact environnemental de la production de viande ou la nécessité d’avoir un régime alimentaire varié et donc comportant des produits animaux.

Parmi les interventions marquantes :

Yves Fantou (Interbev Bretagne) : « Expliquer, dialoguer, prendre la parole fait désormais partie du métier » ;

Jean-Pierre Digard (Cnrs) : « Il y a beaucoup de mensonges dans l’actualité. La tendance est à la radicalisation combinée à celle de l’anonymat sur les réseaux sociaux, elle permet de raconter n’importe quoi. Et ce, en mettant en scène des vedettes qui ne sont en rien des experts de la question » ;

Philippe Legrand (Pr Biochimie Nutrition Humaine, Inra Rennes) : « Omnivore n’est pas un choix, mais une nécessité pour la santé. C’est un fait scientifique établi et documenté. La bonne question est celle de la portion. Toutes les protéines ne se valent pas : 100g de viande équivalent à 12kg de mâche. L’éviction des produits animaux est une prise de risque pour la santé » ;

Jean-Louis Peyraud (directeur scientifique adjoint de l’Inra) : « Un monde sans élevage est un non-sens nutritionnel, agronomique et humanitaire : d’un point de vue sécurité alimentaire, l’élevage est le moyen de subsistance pour 800 millions de personnes. Les 2/3 des surfaces agricoles de la planète ne sont pas cultivables. Seuls les herbivores peuvent valoriser ses surfaces pour produire des aliments.

Prochainement : [Vidéos de la journée : cliquez ici]

*Collectif regroupant les acteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la région Bretagne autour d’une conviction : le régime omnivore est un bon équilibre.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°50 du 14/12/18

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !