Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 2 août 2019AG DE CULTURE VIANDE : SORTIR DE L’IMPASSE ÉCONOMIQUE – 24/09/19

Accueil » Actualités » AG DE CULTURE VIANDE : SORTIR DE L’IMPASSE ÉCONOMIQUE – 24/09/19

 

Les modes de consommation changent du tout au tout. Les achats des ménages sont orientés à la baisse. Si le « manger moins, mais mieux » se confirme, le « manger autrement » émerge également dans les tendances de fond : les circuits traditionnels de commercialisation connaissent un chamboulement inédit. Les entreprises françaises des viandes n’ont d’autre choix que de s’adapter aux nouveaux contextes de consommation, tout en gérant les contraintes inhérentes au métier de l’abattage-découpe : acheter des animaux pour les valoriser à travers une multitude de produits et de clients. A ces changements structurels, l’actualité économique de la filière vient surajouter des bouleversements conjoncturels aux conséquences en cascade imprévisibles à ce jour :

– à l’amont, les cours du porc sont tirés par une demande mondiale boostée par la survenue de la fièvre porcine africaine qui se répand en tsunami sur la Chine et l’Est asiatique ;

– à l’aval, malgré les bonnes intentions affichées pendant les États Généraux de l’Alimentation, le prix semble plus que jamais rester la seule variable d’arbitrage des acheteurs ;

– en parallèle, le marché du 5ème quartier s’est effondré. Les cuirs et peaux des grands pays exportateurs ont eu raison en quelques mois d’une santé économique des entreprises des viandes déjà exsangue ;

– à l’export, vu le niveau très bas des cours mondiaux, il est illusoire de vouloir rivaliser sur certains marchés préemptés par des pays à l’activité exportatrice industrialisée. Or, les équilibres économiques des filières obligent les entreprises françaises à trouver des solutions, afin de rester compétitives et réussir à adapter les produits pour répondre aux demandes spécifiques de ces marchés ;

– sur le marché intérieur, la compétition est tout aussi intense. Approvisionner et satisfaire notre propre marché est devenu un défi à relever chaque jour. Car dans l’assiette des Français, la viande est de plus en plus allemande, espagnole, polonaise, irlandaise etc. Les distorsions de concurrence pénalisent les entreprises françaises engagées dans la meilleure réponse aux attentes sociétales (sécurité sanitaire, qualité, traçabilité, proximité, bien-être animal), alors même que les Français optent massivement pour le meilleur prix sans ergoter.

La filière viande ne peut s’affranchir d’apporter des réponses à la question de l’adéquation du produit au marché, et ce, dans un cadre économique contraint. Les entreprises françaises des viandes doivent sortir de l’impasse. Prenons le temps d’une matinée pour aborder les solutions et ré-ouvrir des perspectives.

 

Inscriptions auprès de : maflacou@cultureviande.fr

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !