Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 15 mars 2019BIENTRAITANCE ANIMALE : L’EXPERTISE PRIME !

Accueil » Actualités » BIENTRAITANCE ANIMALE : L’EXPERTISE PRIME !

Le 3ème Rassemblement National des RPA (Responsables Protection Animale à l’Abattoir) de Culture Viande réunissait 110 personnes ce 14 mars à Paris : « Un record de participation sous le signe de l’ouverture, de la concertation et du dialogue » annonçait Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande en introduction de la journée.

Le bilan des actions sur la protection animale a mis en évidence la mobilisation des professionnels quant à la formation des opérateurs : « Au 31/12/2018, 17 000 personnes ont été formées à la Protection et à la Bientraitance animale » a précisé Stéphanie Le Boulch, en charge du dossier protection animale à Culture Viande.

Nassim Laras (référent protection animale chez Elivia et membre du groupe d’experts de Culture viande) a présenté les différentes étapes ayant permis de finaliser la Grille d’audit protection animale par les fédérations d’abattage sous l’égide d’Interbev. Cette grille déployée, depuis janvier 2019, a été validée par des ONG de la protection animale.

François-Régis Huet, éleveur de profession et en charge du bien-être animal à la FNP, à Inaporc et au Copa-Cogeca, a présenté une comparaison entre le Guide de transport français à l’usage des porcs charcutiers et truies destinés à l’abattoir, et le Guide européen de transport de porcs. Ce dernier recense : – un rappel de la législation européenne ; – les cas de figure où il est interdit de transporter un animal ; – ainsi que ceux où des dispositions particulières sont nécessaires avant le transport.

Elisabeth Descamps, Dr vétérinaire (FranceAgriMer) intervenait pour témoigner de la montée des exigences concernant la protection animale pour l’exportation des viandes. Elle a salué les abattoirs français pour leurs bonnes pratiques : « Ils sont très bien placés, comparativement aux pratiques observées parfois dans le reste du monde ». La question de la bientraitance animale à l’abattoir est de plus en plus présente dans les processus d’exportation, notamment au cours des audits d’abattoirs lors des « missions d’audit pays tiers ». Elle recommande désormais la présence du RPA lors de la visite des délégations étrangères à l’abattoir.

Jean-Luc Angot, qui présidait une réunion du Codex Alimentarius à Bordeaux ce jour-là, avait pris soin d’enregistrer son intervention, afin de présenter l’avis récent du Conseil National de l’Alimentation (CNA) sur le rapport du Comité National d’éthique des abattoirs (cf LA LETTRE de Culture Viande n°07 du 15/02/19). Il s’est félicité de la mobilisation du réseau des RPA : « Les Responsables Protection Animale à l’abattoir sont la pierre angulaire de la bientraitance animale en France. Ce sont les professionnels qui disposent des compétences sur le sujet et sont force de propositions ».

Les travaux avec les équipementiers étaient également à l’honneur, avec le témoignage de Tony Pilte, Directeur de Termet, Volatek et FT2A : « Pour approfondir la bonne maîtrise technique des équipements vendus, améliorer l’écoute sur les retours transmis par les abattoirs, ainsi que développer des formations sur l’utilisation et la maintenance des matériels, nous avons renforcé notre Bureau d’étude, désormais très mobilisé pour aller régulièrement à la rencontre des professionnels, développer les échanges et compléter notre gamme pour mieux répondre aux attentes des abattoirs ».

Pour Culture Viande, ces journées d’échanges riches entre les RPA et les différents intervenants, sont la démonstration que la bientraitance animale est un sujet prioritaire pour les entreprises. Et sur ce sujet, nos bonnes pratiques gagnent à être toujours plus connues.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°11 du 15/03/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

 

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !