Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 16 mars 2020Commerce extérieur 2019 porc : l’export a dopé les cours à la production

Accueil » Actualités » Commerce extérieur 2019 porc : l’export a dopé les cours à la production

L’épizootie de Fièvre Porcine Africaine qui a décimé plus de la moitié du cheptel porcin chinois et touché la totalité des pays du sud-est asiatique a bouleversé les équilibres porcins mondiaux.

La Chine a importé en 2019 plus de 3.5 M de tonnes de porc (+ 65%) à elle seule, dont 2.2M en provenance de l’UE. Cette flambée de la demande mondiale a entrainé une envolée des cours payés aux éleveurs en Europe, comme en France, permettant ainsi aux exploitations d’élevage de renouer avec les bénéfices. L’UE (+76%), les Etats-Unis (+186%) et le Brésil (+60%) ont le plus profité de cette demande chinoise.

La France se positionne en 5ème fournisseur européen, derrière l’Espagne, l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas.

Les exportations françaises de viandes et co-produits vers la Chine ont atteint 160 000 T, soit +57 % en volume et +103 % en valeur. A souligner que la charcuterie et les produits transformés français n’ont pas réussi à conquérir le marché chinois. Une fois encore pour cette année 2019, la valeur de nos exportations (essentiellement viandes et abats), soit 1,5 Milliard d’€, ne compensera pas la charge des importations françaises réalisées par les industries de la transformation distribution et restauration (pièces désossées, produits transformés), soit 1.8 Milliards d’€.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°11 du 16/03/2020

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !