Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 17 mai 2019SOCIETE : LE POSITIONNEMENT FLEXITARIEN DE LA FILIÈRE VIANDE TOUCHE LES FRANÇAIS

Accueil » Actualités » SOCIETE : LE POSITIONNEMENT FLEXITARIEN DE LA FILIÈRE VIANDE TOUCHE LES FRANÇAIS

L’impact de la nouvelle campagne publicitaire sur la viande a été présenté en réunion de la Commission Communication Collective d’Interbev ce 15 mai.

Un chiffre jamais atteint à retenir : 28% des personnes interrogées déclarent que la campagne flexitarien a changé de façon positive leur vision de la viande (source : sondage bilan de campagne). La première vague de la campagne lancée à l’occasion du Salon de l’Agriculture à Paris pour une durée de 3 semaines (17 février au 9 mars) a permis de diffuser 900 spots. 80% de la cible (les 25-49 ans), a été touchée, avec 112 millions de contacts.

Outre la diffusion en TV, cette campagne était également déployée en multiscreen via les espaces publicitaires achetés sur la catch up TV (TV de rattrapage-rediffusion), ainsi que sur la plateforme de partage Youtube et sur des sites médias affinitaires : Aufeminin.com, 750g, Deezer, Spotify, 20 min, L’Équipe, Le Figaro, LeMonde, etc… au total : 10 millions de vidéos ont été lancées par les internautes.

Sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, …) ce sont les personnes en affinité avec le sujet qui ont été ciblées. Cette stratégie a permis de toucher 8 personnes sur 10 sur la population cible : à l’issue de la campagne, toutes les personnes qui se connectent au moins une fois par mois sur Facebook avaient vu au moins 1 fois le spot.

Pour la seconde campagne (3 semaines à compter de ce 20 mai), le spot publicitaire qui existe en version 1 minute, 45 et 30 secondes, se déclinera en version 15 secondes pour obtenir un meilleur impact pour les navigations via téléphone mobile. A l’appui de ces diffusions, le dispositif diffusait également un arsenal d’outils poussés à partir du site naturellement-flexitarien.fr : des vidéos de recettes fléxitariennes, les interviewes de personnalités et de parties prenantes issues des émissions « Champ libre » de La-Viande.fr, ainsi que des portraits, comme celui des soeurs jumelles Marie-Laure et Anne-Sophie Bach, bouchères de profession.

La Commission Communication Collective d’Interbev se réunira prochainement sur la suite à donner à cette campagne, dont la 3ème vague sera déployée en octobre. La viande reste en effet un sujet qui fait débat. Si 96 % des Français disent aimer la viande, 56% déclarent vouloir réduire leur consommation. Il était nécessaire, voire urgent, d’ouvrir un nouveau cadre d’échange avec les Français. En s’appropriant le terme flexitarien, la filière a pu créer de nouvelles conditions de la discussion. L’a priori positif des médias vis-à-vis de cette nouvelle posture de la filière est à noter. Il reste à échanger avec les 67% de Français qui « ne savent pas » et « attendent encore d’être convaincus » pour maintenir leur consommation de viande. Cela nécessite en l’occurrence de toucher une nouvelle audience, en adoptant des codes à la fois plus jeunes et plus urbains.

Culture Viande est mobilisé pour dessiner les futurs déploiements de cette nouvelle posture de l’interprofession, pour convaincre le plus grand nombre. À suivre.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°20 du 17/05/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !