L’institut de l’élevage a publié sa lettre de conjoncture de novembre 2017. Si globalement l’offre est peu abondante ce qui se traduit par à une augmentation des cotations, les situations sont variables entre jeunes bovins et vaches, mais aussi entre vaches allaitantes et laitières.

Au niveau français, l’offre globale de jeunes bovins apparait en recul par rapport à la même période de 2016. Selon l’indicateur hebdomadaire de Normabev, sur les 5 semaines d’octobre, les effectifs de JB viande abattus ont chuté de 6% par rapport à l’an dernier. Pour les JB laitiers, les effectifs abattus étaient stables. Cette réduction de l’offre conduit naturellement à une augmentation des cotations. La cotation française du JB U a clôturé la semaine 44 à 4,15 €/kg de carcasse (+9% /2016 ; +7% /2015). Les JB R et O sont dans la même dynamique à respectivement 3,99 €/kg fin octobre (+10% /2016 ; +8% /2015), et 3,42 €/kg (+17% /2016 ; +4% /2015).

Concernant les vaches, la disponibilité en vaches allaitantes est plus importante (les effectifs de vaches allaitantes abattues sont en hausse de 4%/2016) tandis que les abattages de vaches laitières abattues sont eux en recul (-2% /2016). Globalement, les cours des vaches se maintiennent à un niveau supérieur à l’an dernier. La hausse est cependant variable entre des vaches allaitantes plutôt disponibles et des laitières dont l’offre est largement réduite. Ainsi début novembre, la vache U cotait 4,51 €/kg de carcasse (+1% /2016, mais -3% /2015) et la vache R 3,82 €/kg (+2% /2016, mais – 4% /2015). Du coté des VL, la vache O cotait 3,27 €/kg (+9% /2016 ; +1% /2015) et la vache P 2,94 € (+14% /2016 ; +2% /2015).

Au niveau européen, la situation apparait elle aussi contrastée entre des abattages en net recul en Allemagne (-11% /2016 et de -4% /2015 sur les 8 semaines de septembre et octobre) et un vrai dynamisme en Irlande (Sur les 8 semaines de septembre et octobre, le nombre de bovins abattus a dépassé de 12% celui de 2016 (dont +1% pour les vaches, +16% pour les génisses, +15% pour les boeufs et +14% pour les JB).

 

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°47 du 27/11/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr