Depuis le début de l’année 2018, les achats des ménages de viande de boucherie sont en recul. Toutefois pour les viandes de boeuf et de veau, ils sont plutôt positifs comme le révèle le baromètre réalisé par Kantar pour la période (P6) et arrêté au 13 mai 2018.

Les consommations de viandes de boeuf et de veau progressent ainsi en volume (respectivement +3,9% et + 1,1%) et restent stables pour les viandes d’agneau (+0,1%).

Les consommations pour l’ensemble des viandes sont orientées à la baisse (-0,6%), notamment du fait du repli de la consommation des viandes porcines (-3,3%).
A noter : tous « morceaux » confondus, le steak haché affiche une progression de +9,5%. Pour les consommateurs, deux raisons à cela : il est à la fois tendre à la dégustation et pratique à préparer et à consommer. Ce produit dont on pensait qu’il était surtout générationnel, est aujourd’hui sur toutes les tables gastronomiques.

Autres éléments significatifs de cette P6 : – la hausse des produits tripiers et la baisse de la saucisserie et des produits de saison. Enfin on notera, depuis le début de l’année une baisse de fréquentation des circuits de distribution qui induit une perte de volumes en circuits spécialisés (-7,5%), ainsi qu’en GMS (-2,6%).

Extrait de L’ACTU, la Lettre de Culture Viande n° 27 du 6 juillet 2018

Contact : François Cassignol, fcassignol@gmail.com – Tél.: 01 53 02 40 04

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr