Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 19 juillet 2019CONSO : LE REPLI DES ACHATS DE VIANDE PAR LES MéNAGES (-0,8%) LIMITé PAR LES ACHATS DE VIANDE DE BOEUF

Accueil » Actualités » CONSO : LE REPLI DES ACHATS DE VIANDE PAR LES MéNAGES (-0,8%) LIMITé PAR LES ACHATS DE VIANDE DE BOEUF

Le mois de mai est marqué par un repli limité des achats des ménages (-0,8%), sous l’effet d’une nette progression des achats de viande de bœuf (+6,9%).

Il faut noter que le mois de mai 2018 était particulièrement en recul pour la viande de bœuf, mais comparé à 2017, 2019 gagne encore 2,7%.

Avec un prix moyen en baisse de 1,2% pour le total bœuf, et de 2,6% sur les seules viandes brutes, il est probable que l’activité promotionnelle ait été plus forte.

La consommation des viandes de porc et agneau, proches de -1%, résiste mieux que la viande de veau à nouveau en recul (- 6%), ce qui correspond à son trend depuis le début de l’année.

Les achats de viandes élaborées sont en baisse (-5%) :

– les saucisses, brochettes et autres produits d’été sont en net recul, les raisons climatiques expliqueraient cela.

– la consommation soutenue de viande hachée fraîche (+7,6%) ;

– pour la 1ère fois depuis le début de l’année, la consommation de viande hachée surgelée est orientée à la hausse (+3,9%). Cependant, une analyse sur le long terme montre qu’elle perd en fréquence d’achat et en nombre d’acheteurs avec un taux de pénétration à -4%.

La volaille fait un bon mois de mai à + 4,5% et redevient positive au cumul depuis le 1er janvier.

 

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°29 du 19/07/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !