Le bilan de la consommation des viandes porcines pour la période du premier semestre 2018 confirme les tendances précédentes d’un repli préoccupant.

Au cours de la période 6 de 2018 (mi-mai à mi-juin), les achats de porc frais (hors élaborés) des ménages ont subi un recul de -1,8 % en volume. En comparaison du premier trimestre 2017, le repli de la consommation de porc frais dépasse les -6%.

Sur la période, les produits élaborés comme la saucisserie cèdent également du terrain.

Autre sujet de préoccupation pour la filière porcine : la baisse de consommation de charcuterie, dont les achats (hors saucisses fraîches et volailles) ont perdu -2,5 % au cours de la période 6.

Depuis le début de l’année, la baisse des achats de charcuterie est proche de -3 % par rapport à 2017, touchant les produits à la coupe et en libre-service avec la même ampleur. Parmi les principaux produits de la catégorie, le jambon cuit a perdu -2 %, les lardons -1 %, les saucisses à pâte fine -4 %. En revanche, les charcuteries à base de volaille poursuivent leur progression (+5 %).

Pour Culture Viande, cette baisse de la consommation est un sujet de préoccupation majeur et la filière doit axer prioritairement ses actions sur la relance de la consommation.

Source : IFIP

 

Extrait de LA LETTRE de Culture Viande n°29 du 2à juillet 2018

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr