Le baromètre de KantarWorldPanel indique une nouvelle baisse des achats des ménages (-4,6% en volume) sur la 11ème période de l’année (4 semaine fin octobre 2017).

La viande de veau limite la baisse avec -1,2%, tandis que la viande de porc poursuit sa forte chute à -6.6%. A noter que le chiffre d’affaires global ne perd que 2,6%, du fait de hausses significatives du prix d’achat des viandes : +2,4% pour le boeuf et +4,4% pour le porc. Interbev y voit également l’effet d’une pression promotionnelle moindre ou décalée dans le cas du boeuf : au cumul des P10 et P11, avec un prix égal, les régressions concernant la viande de boeuf se limitent à -0,6%, tant en volume qu’en chiffre d’affaires.

A ce stade de l’année, la baisse de consommation des viandes de boucherie brutes (-4,1%) n’est pas compensée par la progression des produits élaborés (+0,7%). Deux circuits représentent les 2/3 des achats des ménages en viande brute : circuits spécialisés et hypers. Ce sont également les plus touchés par l’érosion des achats : -5,1% pour les spécialisés et – 5,8% pour les hypers. Ces deux réseaux sont également les seuls en recul sur les élaborés, -2,7% pour les spécialisés et -1,1% pour les hypers.

Les produits élaborés représentent 38,7% des achats des ménages sur cette année 2017, alors qu’ils constituaient 30,7% des achats en volume en 2008. Sur les 13 dernières périodes, l’ensemble viandes et volailles est en recul de -1,9% en volume et -1,5% en CA.

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°48 du 1er/12/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr