Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 9 septembre 2019CONSO : UNE 1ère HISTORIQUE, LES éLABORéS PASSENT DEVANT LA VIANDE BRUTE (Kantar)

Accueil » Actualités » CONSO : UNE 1ère HISTORIQUE, LES éLABORéS PASSENT DEVANT LA VIANDE BRUTE (Kantar)

Les achats de viandes de boucherie accusent une baisse de – 1% en juillet, avec une baisse des achats des viandes brutes de – 4%, partiellement compensée par les achats d’élaborés en hausse de à +3,2%.

Première historique à noter : les produits élaborés représentent 50,1% des achats de viande par les ménages sur ce mois de juillet. S’il est habituel que les produits d’été renforcent le poids des élaborés dans le total des achats à cette période de l’année, c’est la première fois qu’ils franchissent la barre des 50%.

La progression de la viande hachée fraiche (+6,6%) et des produits de saison permettent aux achats de viande de bœuf de gagner +2,2% en volume sur le mois.

Les achats de viandes d’agneau et de porc continuent de reculer en volume, malgré un prix d’achat qui ne progresse pas plus que la moyenne des viandes.

Depuis le 1er janvier, tous les circuits de distribution sont en recul sur l’ensemble des espèces, sauf la GMS pour le bœuf, grâce aux performances de la proximité et du hard discount (EDMP). Les produits tripiers ont fait un excellent mois de juillet à + 18% et ressortent à + 1% en volume depuis le 1er janvier, mais à -0,5% en valeur.

Culture Viande alertait l’an dernier à cette même période sur le rôle de clé de voûte tenu par les produits élaborés, la viande hachée en tête, pour la filière bovine. Cette première historique confirme cette tendance. Les modes de consommations évoluant, c’est aussi le modèle économique qui doit changer.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°36 du 6/09/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !