« … NON, PAS QUE ! » serait-on tenté de répondre. Certes, les données du Panel WorldKantar montrent une nouvelle baisse des achats de viande de boucherie par les ménages (- 3,2% en volume la période 9 arrêtée au 3 septembre).

Mais si les viandes brutes continuent à régresser, -7,7% sur la période, -4,4% depuis le début de l’année, les produits élaborés progressent toujours, de +2% à +3%. Au global, la progression des viandes hachées est de +8% (+6% pour le bœuf et +20,7% pour les préparations).

Pour Culture Viande, le sujet de la consommation est LE sujet majeur de préoccupation. Les débats internes à la filière en sections gros bovins, veaux ou agneaux cherchent en permanence à trouver des voies de relance. Ce sujet doit être abordé dans toute sa complexité et reste à être observé non pas uniquement par espèce, mais également par type de morceaux, par degré de praticité. Un autre axe à creuser : celui du professionnalisme et du dynamisme du lieu de distribution afin de mieux caractériser les raisons qui font que certains produits progressent dans certains circuits spécialisés alors qu’ils régressent dans d’autres.

A noter que dans l’état actuel des mesures du panel, les données observées par espèces sont vertigineuses : porc : -8,9% ; agneau : -13,5% ; volaille : -1,9% depuis le début de l’année 2017. Sur les 13 dernières périodes, la consommation des ménages de viandes et volailles est en baisse de -1,6% en volume et -1,5% en chiffre d’affaires.

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°39 du 29/09/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr