A l’occasion de cette table ronde « Sortir de la crise », l’ensemble des opérateurs étaient unanime sur la nécessité de lever l’embargo sanitaire imposé par la Russie depuis février 2014. « Cela entraînerait une hausse des prix de 10 à 15 centimes par kilo », a estimé M. Buhl.

La Commission européenne « continue à minimiser les conséquences de cet embargo qui affaiblit nos filières animales et profite à nos concurrents », notamment le Brésil, a déploré M. Bigard.

Le ministre français de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, devait justement se rendre à Moscou jeudi et vendredi pour discuter de ce sujet.

Les débouchés à l’étranger sont d’autant plus importants pour la France que les dépenses en viandes de boucherie sont en chute continue depuis les années 1980, a rappelé Pascale Hébel du Credoc. « La consommation de viande va continuer de baisser. L’avenir, c’est le marché global », a tranché John Brook, de la Fédération américaine des exportateurs de viande (d’après AFP)

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr