Business France et le Ministère de l’Agriculture organisaient le 23 février une journée export dédiée aux filières agricoles et agroalimentaires. Cette journée était l’occasion pour le Ministère de l’Agriculture de présenter son Plan Stratégique 2018-2022 pour le Développement des Exportations et l’Internationalisation des Filières Agricoles, Agroalimentaires, Forêt-Bois et des produits Biosourcés.

Ce plan stratégique s’articule en 3 points :

1) Accompagner les entreprises dans la durée. Sur ce point, la cible prioritaire du Ministère est les entreprises de petite ou moyenne taille et son action consistera notamment à partager une cartographie des soutiens mobilisables pour l’accompagnement des entreprises, à soutenir les démarches collectives pour conquérir les marchés, à faciliter l’accès aux informations clés pour aborder les marchés et à créer une culture de l’export via l’adaptation, la formation initiale et continue des professionnels aux enjeux du commerce international.

2) Ouvrir de nouveaux marchés et maintenir l’accès aux marchés existants. L’idée sur ce point est de développer et partager la veille stratégique, de renforcer les positions de la France dans les négociations commerciales et améliorer l’accès aux marchés étrangers, de favoriser l’adaptation de l’offre française à la demande mondiale, d’oeuvrer à la levée de barrières non tarifaires, de faire valoir les spécificités de l’agriculture, de l’agroalimentaire dans les outils financiers mis en oeuvre par l’État en faveur des exportations et de la compétitivité, et de soutenir le développement international des indications géographiques.

3) Promouvoir les produits français. Pour cela le ministère mobilisera et optimisera les différents dispositifs de promotion existants. Il renforcera aussi les opportunités d’échanges entre opérateurs français et étrangers lors des rencontres officielles entre ministères et gouvernements.

Pour Culture Viande, l’export représente un enjeu majeur pour la pérennité économique des entreprises françaises des viandes. Au rang des actions collectives, la question de l’ouverture des marchés est cruciale. Elle nécessite un partenariat fort entre les entreprises, les fédérations, les interprofessions et l’administration, partenariat que ce nouveau plan stratégique devra viser à encore plus renforcer.

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n° 9 ,du 3 mars  2018

Contact : François CASSIGNOL – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 0153024034 – 0683906705

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr