Alors que la Belgique vient de déclarer son 142ème cas de sangliers positifs à la Fièvre Porcine Africaine (FPA) dans la même zone, les autorités sanitaires belges appliquent des mesures de biosécurité avec rigueur : une clôture de la partie ouest de la zone infestée a été mise en place. La clôture de la partie sud plus proche de la frontière française devrait être installée dès la semaine prochaine.

La filière porcine belge traverse une crise grave : les prix du porc en production sont tombés en dessous de 0.80€/kg, les expéditions de carcasses à bas prix mettent à mal toute une industrie et, selon les experts, le pic de l’épizootie ne serait toujours pas atteint.

A noter que le virus continue sa progression en Europe :  en Bulgarie, un premier cas de FPA au sein de la faune sauvage a été déclaré le 23 octobre dernier : un sanglier a été retrouvé mort dans la région de Silistra (Bulgarie), « à quatre mètres de la frontière roumaine ». Un premier foyer de FPA avait été déclaré par les autorités bulgares le 31 août 2018 dans la région de Varna, une région éloignée de la frontière avec la Roumanie. Il se situait dans un élevage modeste de sept porcs.

Culture Viande continue à appeler les pouvoirs publics à l’ouverture de discussions avec nos clients pays tiers pour faire appliquer les normes internationales de régionalisation et en faisant le distinguo entre faune sauvage et animaux d’élevage. Si à ce jour nous sommes écoutés, nous ne sommes pas encore entendus (photo L’Union).

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°44 du 2 novembre 2018

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr