Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 22 octobre 2018FIÈVRE PORCINE AFRICAINE : NOUVELLES MESURES DE BIOSÉCURITÉ

Accueil » Actualités » FIÈVRE PORCINE AFRICAINE : NOUVELLES MESURES DE BIOSÉCURITÉ

La situation en Belgique au regard de la propagation de la Fièvre Porcine Africaine (FPA) est préoccupante. Près de 80 sangliers sauvages ont été déclarés positifs. Alors que la quasi-totalité des cas se situent dans la même zone géographique et qu’aucun élevage n’est affecté, la diffusion chez les sangliers est rapide.

La France, le Danemark, les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Espagne appellent les autorités belges à clôturer la zone des foyers qui a été définie par les experts. La mise en oeuvre tarde et pose des problèmes de financement, alors même que la République Tchèque a montré qu’une clôture de la zone et l’abattage des sangliers sauvages apparait comme une
mesure efficace.

En France, les mesures de biosécurité se renforcent : le Ministre de l’Agriculture a demandé aux préfets des trois départements sous surveillance (Meuse, Ardennes, Meurthe-et-Moselle) d’établir une clôture à la frontière avec la Belgique, afin d’empêcher les intrusions de sangliers sur le territoire français. Cette mesure permettra ainsi la reprise de la chasse intensive dans la zone d’observation renforcée en temps utile, pour réduire la population de sangliers. D’autre part, la zone de surveillance des Ardennes est réduite de 134 à 113 communes.

Culture viande a une nouvelle fois appelé la DGAL et FranceAgriMer à poursuivre et intensifier les négociations avec nos principaux clients pays-tiers, afin de tenter d’obtenir la régionalisation, ainsi que le distinguo entre porcs charcutiers et faune sauvage. Si les autorités françaises sont réservées sur les chances d’aboutir sur ces dossiers avec la Chine et la Corée, il pourrait y avoir des ouvertures avec le Japon et les Philippines.

Culture Viande continue d’affirmer l’urgence d’agir au plus haut niveau de l’Etat pour faire avancer ces dossiers et la nécessité pour chacun des acteurs de la filière de se mobiliser pour préserver le statut de la France « indemne de Fièvre Porcine Africaine ».

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°42 du 19/10/2018

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !