Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 19 mars 2018IL N’Y PAS DE PETITS MESSAGES ANTI VIANDES QU’IL NE FAILLE DENONCER

Accueil » Actualités » IL N’Y PAS DE PETITS MESSAGES ANTI VIANDES QU’IL NE FAILLE DENONCER

Suite à une alerte de Culture Viande (décembre 2017), Interbev a engagé une action envers un pharmacien qui affichait sur son officine (Photo 1) des informations portant sur une nocivité supposée de la viande.

Pour dénoncer ces affirmations non conformes aux prérogatives de l’activité de pharmacien, Interbev a adressé un premier courrier de mise en demeure à cet établissement. Sur un argumentaire juridique et scientifique, ce courrier appelait le retrait et/ou la modification de l’affichage litigieux dans un délai d’un mois.

Le gérant n’ayant que très partiellement répondu à cette demande (Photo 2), une seconde mise en demeure avec demande de retrait express dans un délai de deux semaines a finalement abouti au retrait de l’affichage litigieux (Photo 3).

 

 

 

 

 

 

 

Cette expérience démontre la légitimité des actions de la filière viande et doit nous pousser à ne pas hésiter à agir pour rétablir la vérité.

Pour Culture Viande, il n’y a pas de petits combats : chacun, dans la filière, doit rester vigilant et utiliser l’outil interprofessionnel pour contrer les messages anti viandes quand il y a lieu.

 

N’hésitez pas à nous transmettre toute action que vous considéreriez comme dénigrante pour les produits de nos filières, afin d’envisager une action ciblée et adaptée pour la cessation de ces agissements s’ils sont caractérisés.

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n° 11, du 16 mars  2018

Contact : François CASSIGNOL – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 0153024034

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !