Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 31 décembre 2019John Kerry mobilise le monde pour la guerre climatique

Accueil » Actualités » John Kerry mobilise le monde pour la guerre climatique

John Kerry, l’ex-secrétaire d’État de l’ancien président Obama intervenait ce 18 décembre à Paris devant le Congrès d’InVivo, le premier groupe coopératif agricole français.

Un vibrant appel à la mobilisation citoyenne pour lutter contre le réchauffement climatique : « Que s’est- il passé depuis Rio en 1992, lors de la première Convention climat ? Malgré les accords de Kyotoen 1997, de Paris en 2015 et de Madrid en 2019 pour la COP 25, l’échec de ces 30 années de mobilisation en trompe l’œil se mesure : les émissions mondiales de gaz à effet de serres (GES) ont augmenté de 68%. Entre les populistes qui nient la réalité climatique et les collapsologues qui appellent à la décroissance, il y a une voie pour une économie à zéro émission ».

L’électricité bas carbone en France grâce au nucléaire nous invite à pousser l’émergence de centrales de 4ème génération.

Pour John Kerry, il faut entrer en guerre : « L’agriculture est une arme stratégique pour cela. La France a su maintenir ses remarquables terres agricoles. La plupart des agriculteurs inscrivent leurs pratiques dans un objectif durable. Il ne s’agit pas de produire moins, mais de réduire les émissions et développer la séquestration du carbone dans le sol. Nourrir 9 milliards d’êtres humains n’est qu’une partie du défi. Il faut à la fois améliorer la santé des cultures, réduire les déchets, préserver la terre, l’énergie, l’eau, et viser une production alimentaire plus efficiente. Le principal problème n’est pas à la production. Il tient au système de distribution et à la façon dont nous consommons. Le gaspillage est un des plus importants contributeurs à la crise climatique ».

En conclusion, il salue une nouvelle fois la France : « Au pays de la Révolution, vous savez que la République fonctionne si les citoyens s’engagent. Les jeunes ont cette conscience ; or ils seront en âge de voter qu’en 2030 ou 2050. Il sera trop tard. Il y a 10 ou 15 choses à faire. Avec un engagement citoyen constructif, on peut faire le boulot ! Tous les 10 ans, il nous faut réduire les émissions de moitié. Lisez « Les ingénieurs de la Victoire », ce livre du Professeur Yale. Veut-on oui ou non arriver à un monde bas carbone ? ».

Avant de clore son propos, il cite Mohammed Ali : « L’impossible n’est pas un fait, c’est une opinion, une audace ».

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°51 du 20/12/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !