Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 29 juin 2020La Chine suspend ses importations en provenance du groupe allemand Tönnies

Accueil » Actualités » La Chine suspend ses importations en provenance du groupe allemand Tönnies

La Chine vient d’annoncer qu’elle suspend toutes ses importations en provenance de l’ensemble des établissements du groupe Tönnies, premier abatteur allemand, avec près de 30% du marché germanique.

Le groupe Tönnies détient le plus important abattoir européen à Rheda. Ce site, qui abat 60 000 porcs par jours est aussi aujourd’hui le plus important cluster d’Europe. Dans cet établissement 1300 salariés ont été détectés positif au Covid 19. Il s’agit essentiellement de travailleurs détachés en provenance de Roumanie et Bulgarie.

D’autres pays-tiers pourraient prendre des mesures de suspension d’importation en provenance du groupe allemand dans l’attente des dispositions sanitaires qui seront mises en place.

Quelles incidences sur le marché européens du porc ? L’offre moindre en Allemagne devrait tendre les cours, mais il semble que la consommation intérieure de viande porcine soit affectée.

Notons surtout le débat ouvert en Allemagne sur les conditions de vie des travailleurs détachés, un dispositif dénoncé, depuis plusieurs années dans le cadre du dumping social en Europe par le Collectif contre le Dumping social dont Culture Viande est membre fondateur.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°26 du 29 juin 2020

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !