Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 26 octobre 2019Le Parlement rejette le projet de taxe sur les charcuteries

Accueil » Actualités » Le Parlement rejette le projet de taxe sur les charcuteries

Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, les députés français avaient voté en commission, le 15 octobre, un amendement qui visait à taxer les produits de charcuterie contenant des nitrites.

Cet amendement a été rejeté.

La FICT (1), représentant l’industrie des charcuteries avait dénoncé (2) ce projet.

Pour la Fédération française des industries charcutières, cette proposition n’était fondée sur aucune étude scientifique et n’avait fait l’objet d’aucune concertation ni dialogue préalable avec la profession.

Dans un communiqué, la FICT avait souligné :

– que les nitrites étaient présents en abondance dans l’alimentation : 75% des nitrates/nitrites ingérés par les Français proviennent des végétaux et des eaux de boisson,

– et que la profession a toujours préconisé la consommation des charcuteries sous forme de portions raisonnables intégrées à des repas équilibrés et diversifiés.

Culture Viande, qui s’était associé à la FICT pour dénoncer des prises de positions hâtives et infondées, se félicite du rejet par le Parlement de ce projet de taxe.

Les nitrites protègent les consommateurs

Dans son communiqué, la Fict rappelle que les nitrites ne sont pas une affaire de couleur du jambon. Ils constituent un ingrédient traditionnel utilisé pour la préservation des charcuteries depuis des siècles. Ils empêchent le développement de bactéries responsables notamment du botulisme, dont le Bulletin épidémiologique de Santé Publique France relevait encore 71 cas en France (dont 2 décès) entre 2013 et 2016. L’Agence Française en charge de la sécurité des aliments (ANSES) et l’Autorité européenne de la sécurité des aliments (EFSA) ont ainsi rappelé leur importance dans la conservation de la viande. Et de nombreux pays ont même rendu leur utilisation obligatoire dans les viandes transformées, tels l’Allemagne et l’Italie pour les recettes de jambons cuits. Aucun pays au monde (sauf l’Iran) n’interdit l’usage des nitrites.

 

Plus d’infos : info-nitrites.fr.

Vidéo (2:54) : ici.

 

(1) FICT : Fédération Française des Industriels Charcutiers, Traiteurs, Transformateurs de Viande.

(2) Extrait du Communiqué de Presse :

 

(Crédit Photo : Fict)

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°43 du 25/10/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !