En France plus d’un élève sur deux mange à la cantine.

Des chercheurs de l’Inra et de MS-Nutrition se sont intéressés à la qualité nutritionnelle des repas servis dans les écoles.

Ils soulignent l’intérêt nutritionnel des critères qui fixent la fréquence de service des plats et montrent que si on s’éloigne trop de ces critères, notamment pour ce qui concerne les plats dits protidiques, la qualité nutritionnelle des repas se dégrade : ainsi, « en absence de définition précise des caractéristiques nutritionnelles des plats protidiques sans viande ni poisson, la généralisation de leur service dans les écoles détériorerait globalement la qualité nutritionnelle de la restauration scolaire ».

Ces résultats ont été publiés ce 13 février dans la revue Nutrients. Cette étude conduite par Nicole Darmon (photo), chercheuse à l’INRA avait été commanditée par le CIV en 2015, en partenariat avec FranceAgriMer, Restau’Co, le SNRC et Interfel.

Lire le Communiqué de Presse de l’INRA.

 

Crédit Photo : Inra & Fotolia

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n° 10, du 12 mars  2018

Contact : François CASSIGNOL – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 0153024034 – 068390670

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr