Un accord de « partenariat stratégique économique » entre l’UE et le Japon vient d’être conclu et confirmé au niveau politique lors d’un sommet bilatéral tenu le 6 juillet dernier à Bruxelles. Après plusieurs années de négociations, cet accord va se traduire, au niveau commercial, par une libéralisation partielle ou totale des échanges et une baisse des droits de douane échelonnée dans le temps pour le boeuf et le porc, ainsi que pour les produits agricoles transformés européens, les fromages et le vin destinés au marché japonais.

Le secteur européen des viandes se félicite de cet accord qui va consolider et développer les échanges avec la Japon, pays stratégique en Asie, prioritairement pour le porc, ainsi que pour le boeuf à terme :
– le Japon est déjà un marché d’exportation important pour les entreprises de viande porcine de l’UE : les exportations communautaires dépassent les 400 000 T par an pour une valeur de 365 millions d’euros. Grâce à cet accord, le porc de l’UE pourra retrouver de la compétitivité face à des concurrents, Etats-Unis et Canada, qui disposent déjà de droits préférentiels sur ce marché Japonais. De plus, les exportations de produits à plus forte valeur ajoutée, comme la charcuterie, devraient également être favorisées par cet accord du fait d’une baisse des droits d’entrée ;
– pour la viande bovine européenne, le Japon étant le troisième importateur mondial (environ 600 000 T/an), les perspectives d’accès à ce nouveau marché s’ouvrent, dès lors que, pour les viandes de boeuf et de veau, d’une part les droits à l’importation passeront progressivement de 38,5% à 9% et, d’autre part, les barrières SPS continueront d’être démantelées. En contrepartie, le Japon bénéficiera d’un accès à taux nul au marché de l’UE pour la quasi-totalité de ses produits agricoles et alimentaires tels que le boeuf. Plusieurs étapes restent encore à franchir pour l’application concrète de ce dispositif, mais les autorités européennes estiment une entrée en vigueur pour le secteur agroalimentaire de l’UE et celui de la viande au plus tard en 2019.

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°28 du 13/07/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr