Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 12 novembre 2018LIRE LA PRESSE EST UNE CHOSE, LA DéCRYPTER EN EST UNE AUTRE

Accueil » Actualités » LIRE LA PRESSE EST UNE CHOSE, LA DéCRYPTER EN EST UNE AUTRE

L’article pleine page du journal LeFigaro, édition papier datée du samedi 3 et dimanche 4 novembre dernier (p28 Rubrique L’EVENEMENT), titré « Le Bœuf n’a plus la cote » sous la plume de Isabelle Spaak est un modèle du genre. Citons ici seulement deux points :

 

–                  d’une part, il reprend en illustration la photo utilisée par la CFBCT en Une de son journal La Boucherie Française ;

 

–                  d’autre part, il indique sous la photo de Hugo Desnoyer :

« le boucher des stars s’insurge contre la catastrophe écologique, l’aberration philosophique et les transports d’animaux gavés d’hormones… ».

Ceci, alors que dans le corps de l’article, la citation in extenso de Hugo Desnoyer est :

« s’insurge contre la catastrophe écologique, l’aberration philosophique et les transports d’animaux gavés d’hormones et d’antibiotiques importés tous les jours d’Amérique latine ou d’Australie ».

 

 

Cela change radicalement l’appréciation de ce commentaire…

 

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°45 du 9 novembre 2018

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !