Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 27 juillet 2020PORC : LE MARCHÉ CHINOIS EST ESSENTIEL POUR L’ÉQUILIBRE DES PRIX EUROPÉENS

Accueil » Actualités » PORC : LE MARCHÉ CHINOIS EST ESSENTIEL POUR L’ÉQUILIBRE DES PRIX EUROPÉENS

Après quatre semaines de fermeture, l’abattoir de Tönnies à Rheda-Wiedenbrück en Allemagne a repris son activité, mais demeure suspendu pour les exportations vers la Chine.

Si les cours européens du porc se stabilisent désormais, les dernières semaines ont montré que la fermeture de marché chinois pour des abattoirs allemands ou hollandais se traduit immédiatement par des baisses de cours très sensibles. Le marché européen du porc est directement dépendant du marché chinois.

En France, seul pays de l’UE où les abattoirs font l’objet de dépistages préventifs à la Covid 19, la crainte est à la suspension des certifications export Chine, si des cas positifs sont détectés.

Les cours du porc demeurent inchangés en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Belgique et en Autriche. En Espagne et en France, la concurrence européenne sur le marché de la viande entraine une baisse sensible des prix qui pourrait se poursuivre.

Au total, un marché européen des viandes toujours très encombré à l’approche du plus fort des vacances d’été.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°30 du 27 juillet 2020

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !