AG 2015 reflexion crise« Sortir de la crise », tel était le thème de la table ronde organisée par Culture Viande à l’occasion de son Assemblée générale ce 6 octobre. Sont venus témoigner :

  • Miguel Angel Higuera (Association espagnole des producteurs de viande porcine),
  • Knud Buhl (Danske Slagterier S.A, John Brook (United States Meat Export Federation),
  • Guy Wermeister (Elivia),
  • Thierry Meyer (Groupe Bigard),

sous l’éclairage de trois experts : Yves Trégaro, (FranceAgriMer), Fabien Champion (Idele) et Jean-Luc Mériaux (UECBV)*.
Si le Danemark parvient à exporter 90 % de ses 30 millions de porcs avec des salaires notoirement élevés, la filière porcine y est particulièrement concentrée : le nombre d’éleveurs y a été divisé par 20 en trente ans (à peine 3.500) et trois groupes réalisent la quasi-totalité de l’abattage, dont le géant Danish Crown, qui possède cinq sites d’une capacité annuelle de 1,5 million à 4,8 millions de têtes, a précisé Knud Buhl, du Conseil danois des viandes (Danske Slagterier). En Espagne également, cinq abattoirs absorbent 35% de la production nationale (25,5 millions de porcs par an), au rythme de 40.000 à 70.000 têtes par semaine, même si le pays compte encore plus de 600 abattoirs, a indiqué Miguel Angel Higuera, de l’Association espagnole des producteurs de viande porcine (Angrogapor). John Brook, pour sa part s’est fait le porte-parole de l’ultra-pragmatisme des Etats-Unis où «simplement, ce qui est produit l’est uniquement parce que cela répond à une attente très précise des consommateurs ou à un marché ».

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr