Culture Viande partage les constats qui ressortent du communiqué de presse du CRP Bretagne diffusé ce 29 septembre, relatif à la provenance des viandes porcines que les entreprises de transformations et les enseignes de distributions mettent dans les assiettes des consommateurs français.

Le patriotisme économique semble jouer de moins en moins, alors même que la conjoncture porcine française fait face à plusieurs difficultés, notamment :

– la baisse globale de la consommation de viande de porcs de plus de 4% depuis le début de l’année ;

– la diminution des importations de la Chine en provenance de l’Europe de 32 % sur les 7 premiers mois en 2017.

Culture Viande dénonce le comportement de la distribution et des marques de la salaison qui, prétextant un contexte international « plus favorable » que le marché intérieur, importent à tour de bras des produits en provenance d’Espagne : ces importations qui étaient en moyenne de 1400 T/mois début 2010, atteignaient 4500 T/mois à mai 2017.

La mise en avant de l’origine France ne semble donc plus être la priorité que certains affichaient il y a peu. Ces importations provoquent une véritable confusion sur l’origine des viandes et des produits transformés mis en rayon malgré l’obligation d’étiquetage de l’origine. Celle-ci ne pourra dans tous les cas plus être taxée d’être une entrave à la libre circulation des marchandises….

 

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°40 du 6/10/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr