Tout le monde peut travailler dans la viande

  • Les entreprises membres de Culture Viande emploient 35.000 salariés, dont 30% de femmes,
  • répartis dans toute la France dans 150 établissements dont la moitié sont des PME employant moins de 50 salariés ; les grands sites d’activité (+ de 500 salariés) regroupent 52% des emplois.

 

… des preuves ?NathalieMathildelesvisages

  • Voyez « Les visages de la viande » ici  : [Vidéo 7 min].
  • Est-il possible d’adresser une « Candidature spontanée » ? … Oui, Mathilde l’a fait. A voir ici : [Vidéo 1 min].
  • Les métiers sont variés : regardez Nathalie, dans « Les pieds dans les bottes » ici : [vidéo 1 min].
  • « Le bonheur dans la viande » ? … Oui, bien sûr ! Voyez Séverine, ici : [Vidéo 1 min].
  • S’il existe des postes de commerciaux à pourvoir dans la viande ? Affirmatif. Damien le confirme ici : [Vidéo : 1 min].

Recrutement, gestion prévisionnelle des emplois, formation, qualité de vie au travail constituent nos priorités d’actions afin de valoriser au mieux les savoir-faire traditionnels au quotidien et à grande échelle

 

Grâce aux efforts réalisés – adaptation, investissements, formation, innovation… – les entreprises des  viandes sont parmi les premiers employeurs du secteur agro-alimentaire. Elles contribuent à l’emploi en région en accueillant et en formant des femmes et des hommes qui y font l’acquisition de nombreuses qualifications. Les emplois de la viande sont ouverts à tous et toutes. 85 % des employés débutent comme ouvriers de production sur des postes très variés.

Les ressources humaines constituent une toute première priorité pour les entreprises des viandes(*).  Elles mutualisent ensemble leurs expériences positives ainsi que la mise en place d’outils collectifs qui constituent les piliers d’une stratégie globale en matière de politique sociale. Le ciment de cette stratégie est la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, qui permet d’agir sur plusieurs leviers et d’avoir de la cohérence dans les actions.

Au sein de Culture Viande, la Commission « Ressources Humaines », instance de proposition et de mutualisation, fixe, en accord avec le Conseil d’Administration, la politique sociale nationale qui se traduit notamment dans les négociations et dossiers de la branche, ainsi que dans des actions collectives de Ressources Humaines.

 

La qualité de vie au travail : une priorité

Les Entreprises Françaises des Viandes sont à la pointe des innovations pour la qualité de vie au travail.

Afin d’améliorer la qualité de vie au travail, elles ont ainsi mis en place des innovations concrètes et pionnières pour la qualité de vie au travail. A titre d’exemple, en voici deux  :

– une qui concerne la bonne santé du couteau … car aussi étonnant que cela puisse paraître, un couteau en bonne santé (ou bien aiguisé), c’est moins d’effort pour celui qui s’en sert ! Une nouvelle machine permet d’évaluer la performance de la ligne de coupe du couteau et l’effort nécessaire pour traverser un morceau de viande. La machine valide ou permet d’ajuster une méthodologie d’aiguisage pour maximiser les valeurs objectives du pouvoir de coupe du couteau …et minimiser les efforts des salarié(e)s ;

– la seconde concerne la réduction des cadences : travailler trop vite génère plus d’inconvénients que de bénéfices ! L’enregistrement de la gestuelle des salariés via des capteurs permet d’évaluer les vibrations engendrées par la vitesse  des mouvements. Le but est de prévenir les troubles musculo-squelettiques (tendinites) générés par les gestes  en fonction des seuils arrêtés par les médecins.

En 10 ans, les investissements pour le bien-être et la qualité de vie au travail dans les entreprises françaises des viandes ont permis de diminuer de 30% le taux d’absentéisme et les maladies professionnelles.

« A court terme, les maladies professionnelles comme les troubles musculo-squelettiques et tendinites auront été éradiquées », selon Benjamin Castel, membre de la Commission Ressource Humaine de Culture Viande.

 

Voir la vidéo « Qualité de vie au travail » – QVT : des innovations «  [Vidéo : 4 min].

 

(*) En savoir plus : ici, avec la Lettre L’Info Filet spéciale Capital humain (Fév 2015).

 

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr