La politique sociale de Culture Viande repose sur une politique de gestion des Ressources Humaines structurée et prévisionnelle, favorisant :

  • Le recrutement et l’intégration de salariés peu qualifiés
  • La fidélisation des salariés
  • La transmission des savoir-faire
  • La polycompétence et la polyvalence
  • La traçabilité des compétences et l’employabilité,
  • L’amélioration des conditions de travail
  • La prévention des risques professionnels
  • La sécurisation des relations entre donneurs d’ordre et sous-traitants

Cette politique se concrétise dans le cadre du dialogue social de la branche professionnelle :

Culture Viande est l’organisation professionnelle qui négocie les textes avec les organisations syndicales de salariés représentatives dans le cadre de la Commission Mixte Paritaire de la convention collective nationale des entreprises de l’Industrie et des Commerces en Gros des Viandes. Le contenu des accords négociés se veut en cohérence avec la politique sociale initiée par la Commission Ressources Humaines : NAO, formation, OPCA, Seniors, CQP, égalité professionnelle…

Pour prendre connaissance des accords collectifs et circulaires, consulter votre espace adhérent.

Mais également dans le cadre des instances paritaires et auprès des pouvoirs publics : Culture Viande, en tant qu’organisation professionnelle représentative des Industries des viandes, représente et défend les intérêts de ses membres :

  • Dans les instances paritaires : Commission Paritaire de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP), Commission d’Interprétation et de Conciliation de la branche, OPCALIM, Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA),« OBSERVIA » Observatoire des métiers et des qualifications de l’agroalimentaire, Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS)…
  • Auprès des pouvoirs publics : Ministère du Travail, des Relations Sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Ministère de l’Agriculture (réforme des diplômes du secteur agroalimentaire : BTS, BEPA…)

Label social En savoir plus

A l’initiative de Culture Viande a été créé, avec le partenariat de Coop de France et du Synafavia, un label social de la prestation de services dans le domaine du travail à façon des viandes, opérationnel depuis fin 2008.

Il s’agit de normaliser les relations entre donneurs d’ordres et sous-traitants dans la profession, notamment aux fins d’éviter des situations à risque tels que le délit de prêt de main d’œuvre ou le délit de marchandage ; un référentiel audité par une tierce partie indépendante, Bureau VERITAS, a ainsi été mis en place, aux fins de vérifier d’une part le respect des règles légales propres aux conditions de l’exécution du contrat de sous-traitance (dont le savoir-faire) et d’autre part le respect des droits sociaux des salariés des prestataires de service (dispositions légales et conventionnelles).

Intégration des jeunes En savoir plus

Les industriels des viandes connaissent de réelles difficultés de recrutement en raison de contraintes inhérentes aux emplois de transformation agroalimentaire mais aussi en raison de la quasi absence de formation initiale aux métiers d’ouvriers dans la viande.

Pour apporter des solutions, Culture Viande a conclu, dès septembre 2008, un partenariat avec l’IFRIA de Bretagne et les principales agences d’emploi afin de créer le passeport formation « opérateurs qualifiés de production pour l’industrie des viandes ».

L’objet de ce partenariat est la mise en place d’un « sas d’intégration » de 6 mois assurant la formation professionnelle avec de la polyvalence et l’accompagnement à l’intégration avec du tutorat. Cette démarche vise à intégrer des jeunes et participe à une politique de gestion des âges en assurant la transmission des savoir-faire professionnels grâce aux tuteurs « seniors ». Les acquis de la formation sont tracés dans le passeport de Culture Viande.

Cette démarche agit également sur l’amélioration des conditions de travail grâce à un parcours de formation et un accompagnement adaptés dès l’intégration du nouvel entrant dans l’entreprise.

Prévention des risques professionnels En savoir plus

Culture Viande et la CNAMTS (caisse nationale d’assurance maladie) ont signé le 14 mai 2009 une charte spécifique aux industriels de la viande qui porte sur une démarche ambitieuse de prévention des risques professionnels.

Cette charte vise à initier dans l’entreprise une réelle politique de maîtrise des risques professionnels, qui se veut concrète, pluridisciplinaire et adaptée à notre secteur. La méthode préconisée par le SNIV-SNCP repose sur une prise en compte à la fois des facteurs de risques organisationnels, techniques et humains.

Ainsi, la Charte définit un plan d’actions permettant de réduire à la fois les accidents du travail et les maladies professionnelles, qui porte sur six axes :

  • Conception, rénovation et extension des lieux de travail
  • Accueil des nouveaux entrants
  • Ré-accueil des salariés après un AT ou une absence de plus de 2 mois
  • Formation des opérateurs
  • Formation des managers de proximité
  • Démarche d’écoute annuelle des conditions de travail de l’ensemble du personnel de production.
    Cette démarche permet de faire le lien entre l’ensemble des facteurs de risques (efforts, postures, stress,…) et leurs causes(conception des équipements, pannes fréquentes, organisation du travail, ambiance collective…) et créer ainsi ce chaînon souvent manquant dans l’analyse des risques professionnels en plaçant le salarié au cœur de l’analyse des risques.

 

Besoin d'information ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr