Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 24 mars 2017BRESIL : LA FILIERE VIANDES DANS LA TOURMENTE

Accueil » Actualités » BRESIL : LA FILIERE VIANDES DANS LA TOURMENTE

« Des soupçons de corruption pèsent sur une partie de l’industrie des viandes brésiliennes » […]

BRESIL : LA FILIERE VIANDES DANS LA TOURMENTE

« Des soupçons de corruption pèsent sur une partie de l’industrie des viandes brésiliennes ». C’est une dépêche de l’agence de presse internationale Reuters qui a mondialisé l’information largement reprise par les medias en France (ex. : Capital.fr) ce 18 mars :

« La police brésilienne a perquisitionné vendredi dans les locaux des géants mondiaux du conditionnement de viandes JBS et BRF et de leurs concurrents sur des soupçons de corruption des autorités sanitaires. Les entreprises sont soupçonnées d’avoir dans certains cas conditionné de la viande avariée ou d’avoir pu obtenir l’autorisation d’exporter des produits contenant des traces de salmonelle ».

La Chine deuxième importateur de viande bovine et de volailles brésiliennes, ainsi que le Chili, ont suspendu depuis le 20 mars leurs importations. De son côté, la Commission européenne a signifié aux autorités brésiliennes la suspension des importations de viandes brésiliennes en UE.

En France, Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, a immédiatement demandé à ses services de renforcer les contrôles à l’importation pour les lots de viande en provenance du Brésil. Ces mesures d’embargo à l’encontre du Brésil vont sans nul doute déstabiliser le commerce mondial. Rappelons qu’en 2016, le Brésil a exporté plus de 300 000 T de viandes bovines et 90 000 T de viandes porcines vers la Chine.

La question se pose enfin sur la réaction de la Fédération de Russie, dépendante presque exclusivement du Brésil pour ses approvisionnements en viandes : 250 000 T de viandes porcines et près de 400 000T de viandes bovine en 2016 ; si elle devait prendre des mesures de restriction à l’égard de ses importations brésiliennes de viandes, où s’approvisionnera-t-elle ?

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°12 du 24 mars 2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34 – 06 83 90 67 05

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !