Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 12 août 2015Les deux groupes ayant suspendu leurs achats au Marché du Porc Breton continuent à acheter et à abattre des porcs d’origine française.

Accueil » Actualités » Les deux groupes ayant suspendu leurs achats au Marché du Porc Breton continuent à acheter et à abattre des porcs d’origine française.

sniv-sncp 7

 

Crise de la filière porcine en France : Communiqué de presse – Paris, le 12 août

 

Les deux groupes ayant suspendu leurs achats au Marché du Porc Breton continuent à acheter et à abattre des porcs d’origine française.

 

 

Le Marché du Porc Breton ne représente que 15% des porcs vendus en France.

Les deux groupes qui ont suspendu leur participation au Marché du Porc Breton poursuivent leur activité d’abattage en s’approvisionnant exclusivement en porcs nés et élevés en France.

L’action de ces deux groupes consiste uniquement à dénoncer un prix politique déconnecté de la réalité économique du marché européen.

 

 

   Contacts: Thierry Meyer – 06 87 81 63 48

       Paul Rouche  – 06 60 15 30 42

 

 

 

sniv-sncp 7Le SNIV-SNCP regroupe les entreprises industrielles françaises, grandes et petites, du secteur de la viande bovine, ovine et porcine. Il exerce la mission de représentant et de porte-parole de ces industries et intervient comme force de propositions. Les chiffres clés du SNIV-SNCP : • 80 adhérents, 150 établissements industriels. 35.000 salariés •11 milliards d’euros de CA • 3 millions de tonnes de viande bovine, porcine et ovine 94% des abattages français de porcs, 65 % des abattages français de gros bovins, 80 % de la production nationale de viande hachée, 97 % des exportations françaises de viande bovine et porcine fraîches et congelées.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !