Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 3 septembre 2015Conseil agricole européen exceptionnel : quelle place pour le porc ?

Accueil » Actualités » Conseil agricole européen exceptionnel : quelle place pour le porc ?

drapeau CEC’est à l’initiative de la France que se tiendra à Bruxelles le 7 septembre prochain un Conseil agricole européen exceptionnel.

Un seul point à l’ordre du jour : la crise européenne des filières animales, à la fois lait et viandes.

En préparation de ce Conseil, Stéphane le Foll, Ministre de l’Agriculture, a multiplié les rencontres avec ses homologues espagnol, portugais, italien, allemand et polonais, … mais les échanges ont porté principalement sur le dossier du lait.

Le porc, et plus particulièrement la possibilité de reprendre les exportations vers la Fédération de Russie des abats et gras non soumis à l’embargo, n’a à peine été évoqué. Pourtant face aux difficultés qui se profilent dès les prochains jours concernant les cours du porc, seule une ouverture de marché pour exporter les volumes qui alourdissent le marché, peut soutenir la filière. Rappelons que le marché russe avant l’embargo absorbait 20% des exportations européenne soit 800 000 tonnes pour l’année 2013.

La réunion du Conseil Agricole du 7 septembre sera suivie de près par l’ensemble des producteurs de porcs des pays de l’Union. La Commission qui jusqu’à là a sous-estimé l’impact de l’embargo russe sur les filières animales européennes doit agir et reprendre l’initiative. Des rencontres doivent être initiées avec les partenaires russes pour rouvrir le seul marché capable d’absorber des volumes importants de viandes et ainsi contribuer  au  rééquilibre  du marché du porc en Europe.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !