Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 8 septembre 2017CONSO : LES ACHATS DES MENAGES POURSUIVENT LEUR CHUTE à – 5,3 % AU MOIS DE JUILLET

Accueil » Actualités » CONSO : LES ACHATS DES MENAGES POURSUIVENT LEUR CHUTE à – 5,3 % AU MOIS DE JUILLET

Le baromètre consommation Kanter Worldpanel diffusé par FranceAgriMer et Interbev livre, une
nouvelle fois, des relevés de consommation des ménages en forte baisse.

Sur la dernière période de 4 semaines arrêtée au 6 août (Période P8), la chute des volumes de viande achetée par les ménages se poursuit à -5,3%. Si la viande de boeuf résiste et que celle de veau progresse, les produits élaborés perdent 4,4% et le porc plonge avec un -11,8%, malgré un prix en faible hausse, + 1,6%.Conso

Le chiffre d’affaires recule de – 2,7%, une baisse limitée par le maintien relatif de consommation des viandes les plus chères et par une hausse du prix des viandes d’agneau de +4,3%, atteignant quasiment 16€/kg sur cette période P8. Les produits tripiers se sont bien vendus sur la période, à + 6,4% mais restent sensiblement en retard depuis le début de l’année à -5,5% en volume comme en valeur.
La baisse de la consommation des viandes porcines aura été un des faits marquants de l’été 2017 : les achats de porc frais en grande distribution connaissaient une chute de – 13,1% sur la période du 10 juillet au 6 août par rapport à 2016, selon le panel Kantar. Par ailleurs le Ministère de l’Agriculture vient de faire paraitre le 4 septembre, les derniers chiffres des abattages français de porcins ; ils sont « en repli prononcé » en glissement annuel : -3,3% en têtes et -3,4% en poids. Depuis début 2017, ils sont en baisse de -3,9% en têtes et -4,1% en poids.

Une analyse de la distribution sur le total viandes brutes + élaborés en cumul sur 2017 montre que les hypers connaissent une forte baisse (-4,1%) avec 43% des achats. Trois circuits progressent : l’online, le hard-discount et les circuits de proximité, représentant dorénavant à eux trois 14,5% du volume acheté par les ménages.

Pour Culture Viande, la chute des achats des ménages relevés période après période impose à la filière de se saisir des raisons de cette déconsommation et appelle à une réelle mobilisation générale de l’ensemble des filières autour de cette situation annonciatrice de catastrophes en chaîne.

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°36 du 8/09/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !