Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 21 juillet 2016DEMATERIALISATION DES PASSEPORTS BOVINS : VALIDATION DU DEPLOIEMENT …SOUS RESERVES

Accueil » Actualités » DEMATERIALISATION DES PASSEPORTS BOVINS : VALIDATION DU DEPLOIEMENT …SOUS RESERVES

Le Conseil d’Administration du SPIE (Système Professionnel Information Elevage) réuni ce 12 juillet a voté en faveur du déploiement de la dématérialisation du passeport bovins. Or de nombreuses incertitudes persistent : Culture Viande n’a eu de cesse d’alerter sur les faiblesses du projet présenté (économies prévues incertaines, nécessité de sécuriser les liaisons internet pour ne pas bloquer les établissements, nécessité de mener ce projet conjointement avec le bouclage RFID, etc…).

 

DEMATERIALISATION DES PASSEPORTS BOVINS :

VALIDATION DU DEPLOIEMENT …SOUS RESERVES 

 

Le Conseil d’Administration du SPIE (Système Professionnel Information Elevage) réuni ce 12 juillet a voté en faveur du déploiement de la dématérialisation du passeport bovins.

Or de nombreuses incertitudes persistent : Culture Viande n’a eu de cesse d’alerter sur les faiblesses du projet présenté (économies prévues incertaines, nécessité de sécuriser les liaisons internet pour ne pas bloquer les établissements, nécessité de mener ce projet conjointement avec le bouclage RFID, etc…).

Par ailleurs, suite à un audit réalisé par un cabinet extérieur, la section gros bovins de l’interprofession avait considéré que le déploiement du dispositif était prématuré ; ce qui avait conduit Interbev à adresser un courrier au SPIE afin d’appeler au report du vote.

Malgré l’ensemble de ces réserves exprimées à nouveau en séance par l’ensemble des fédérations d’aval, c’est sous la pression de certains membres du SPIE que le président a tout de même décidé de délibérer. Les statuts du SPIE ne laissant qu’une place très minoritaire à l’aval de la filière, la décision de déployer la dématérialisation a donc été prise, … néanmoins sous réserve « que les incertitudes persistantes soient solutionnées ».

A charge au SPIE de répondre, avant le  30 septembre, aux questions posées sur le déploiement de la RFID et sur son financement, ainsi que sur la viabilité du modèle économique de cette dématérialisation.

Compte-tenu des réserves exprimées, Culture Viande sera tout particulièrement attentif à ce que l’ensemble des incertitudes ait obtenu une réponse pertinente.

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande, n°29 du 21 juillet 2017

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34 – 06 83 90 67 05

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !