Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 9 décembre 2016EN 2016, MANGER RESTE AVANT TOUT UN PLAISIR

Accueil » Actualités » EN 2016, MANGER RESTE AVANT TOUT UN PLAISIR

Les adhérents de Culture Viande étaient réunis ce 1er décembre pour une présentation de l’enquête Comportements et Consommation Alimentaire en France (CCAF) réalisée tous les deux ans par le Crédoc.

CREDOC : « EN 2016, MANGER RESTE AVANT TOUT UN PLAISIR »

Les adhérents de Culture Viande étaient réunis ce 1er décembre pour une présentation de l’enquête Comportements et Consommation Alimentaire en France (CCAF) réalisée tous les deux ans par le Crédoc.

Si l’édition 2016 fait ressortir une hausse des inquiétudes des consommateurs vis-à-vis des viandes (pour 36% des Français), celles-ci viennent bien après les inquiétudes vis-à-vis des boissons alcoolisées (71%), de la charcuterie (64%), des plats cuisinés frais (52%), du vin (51%), des poissons et crustacés (48%), et de la volaille (41%), suivies des fruits (28%) et des légumes (25%)…

Un phénomène que le Credoc associe essentiellement au food bashing auquel s’adonnent les médias, puisque en réalité, les risquent réels n’augmentent pas : la mortalité liée à l’alimentation est passée de 50 000/an au début du XXème siècle à 100 de nos jours.

Du côté des aspects positifs, les consommateurs revendiquent toujours plus de gourmandise et d’aliments sains : les valeurs d’équilibre, de goût, de variété et d’alimentation saine et naturelle repartent à la hausse.

Alerte sur les « consommateurs de demain » :

  • pour les enfants (9-14 ans), le «bien manger» est associé aux fruits et légumes et à l‘eau ;
  • ce qu’ils aiment avant tout ce sont : les pâtes, le poulet, les pommes de terre, les jus de fruit, les yaourts et les biscuits.
  • Les enfants sont intéressés en tout premier lieu par la découverte de nouvelles saveurs (plats nouveaux ou exotiques).

Le plaisir reste la valeur sûre pour les adultes comme pour les enfants : les consommateurs de tous âges le revendiquent en déclarant « Manger est avant tout un plaisir ».

Sur cet aspect, on se rassure en voyant que la viande fait figure d’aliment plaisir par excellence, puisqu’elle truste la pole position, devant tous les autres aliments :

  • 56 % des Français se déclarent prêts à payer plus cher pour la présence d’un signe de qualité,
  • devant les volailles (41%),
  • et les fruits (35 %).

(cf. schéma ci-contre)

Une présentation qui donne donc du « grain à moudre » sur l’objectif essentiel de Culture Viande : la relance de la consommation.

 

 

Extrait de L’ACTU, la Lettre hebdomadaire de Culture Viande n°49 du 9/12/16

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04- 06 83 90 67 05

 

 

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !