Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 20 avril 2015Forte hausse des exportations d’ovins vivants

Accueil » Actualités » Forte hausse des exportations d’ovins vivants

 

 

Selon les delevage ovinernières données de conjoncture présentées lors du Comité Ovins de FranceAgriMer du 14 avril 2015, les abattages d’ovins sont en baisse de -3,4% en tec sur les deux premiers mois de l’année 2015, par rapport à la même période en 2014 (-4,6% en têtes).

Une baisse des abattages qui résulte d’une baisse des disponibilités à l’entrée des abattoirs accentuée par un flux important à l’exportation d’animaux vivants : +15,4% d’exportations en cumul sur janvier et février 2015 (+35% vers l’Espagne).

Les importations d’animaux sont de leur côté en baisse de -20,8% sur le début d’année.

Ce manque de disponibilités au niveau national renforce la hausse des cours de l’agneau français, au plus haut depuis 4 ans, pour s’établir en moyenne à 6,50 €/kg sur les trois premiers mois de l’année (+6% par rapport à 2014). La viande ovine étant avant tout un marché d’offre, la consommation a également diminué (-8% par bilan en cumul sur les deux premiers mois), conséquence de cette production qui s’érode…

Côté importations de viande ovine, elles sont en baisse de -10% en cumul sur janvier et février 2015 (-1500 tec par rapport à 2014).

Le SNIV-SNCP s’inquiète face à cette situation de hausse des expéditions d’animaux à l’étranger alors que les abattoirs français sont confrontés à un manque de disponibilités pour répondre aux besoins du marché…
Le SNIV-SNCP plaide pour que soit adoptée une stratégie « filière » afin que les agneaux français soient prioritairement valorisés sur le territoire national.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !