Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 30 novembre 2020FPA : une fin d’année difficile pour l’Europe porcine

Accueil » Actualités » FPA : une fin d’année difficile pour l’Europe porcine

Toutes les places européennes porcines ont affiché des baisses sensibles du prix du porc en production et la tendance se poursuit et s’amplifie lors de cette semaine 48.

C’est l’Allemagne qui a cédé le plus de terrain avec un recul de 8 cts, mais la situation des autres pays inquiète. Les prix en Belgique atteignent 1 euros/kg, le Danemark cède 8 cts, les Pays-Bas 5 cts et même l’Espagne 4,9cts.

La France qui reste dans le peloton de tête des prix européens tente de limiter les baisses mais jusqu’à quand ? C’est toujours l’excès d’offre lié aux restrictions de plusieurs abattoirs danois vers la Chine et l’Allemagne toujours dans l’impossibilité d’exporter vers les pays tiers qui alourdissent le marché UE.

Les effets de la Covid-19 sur la fermeture des restaurants en Europe pèsent aussi sur le marché.

La Chine a réduit ses volumes d’importation et l’encombrement de ses ports pénalise la fluidité du commerce.

Au total le Danemark, l’Espagne et l’Allemagne continuent à proposer sur le marché UE des découpes à prix attractifs qui vont continuer à tirer le marché vers le bas. Point positif : la Belgique a retrouvé son statut indemne de FPA mais pas encore le chemin de la Chine.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !