Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 15 février 2021FPA : Vers un accord de zonage avec la Chine, des perspectives pour la compartimentation

Accueil » Actualités » FPA : Vers un accord de zonage avec la Chine, des perspectives pour la compartimentation

La Fièvre Porcine Africaine (FPA), qui avance inexorablement de l’Est vers l’Ouest en l’Europe, était inscrite à l’ordre du jour de la rencontre en Chine, en novembre 2019, du Président de la République Emmanuel Macron avec son homologue le Président de la République populaire de Chine, Xi Jinping.

Les deux Présidents ont donné mission à leurs administrations d’aboutir à un accord sur les modalités de mise en œuvre par la France d’un zonage, si un cas de FPA était un jour déclaré en France. Cet accord permettrait aux zones françaises indemnes de cette épizootie de pouvoir continuer à exporter des produits issus de viande porcine vers la Chine, notre premier marché pays tiers, avec un volume exporté en 2020 dépassant les 200 000 Tonnes.

En application de ce mandat, de nombreux échanges se sont tenus entre le Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation d’une part, et les deux Ministères chinois en charge de l’Agriculture et des Douanes d’autre part, pour élaborer un protocole d’accord.

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation vient d’annoncer que la signature officielle de cet accord était imminente et pourrait être effective à l’occasion du Nouvel an chinois (12 février 2021). Cet accord viserait à circonscrire le département dans lequel la fièvre serait détectée : seuls les opérateurs de la filière implantés dans ce département seraient alors exclus de tout commerce de viande porcine avec la Chine. Le protocole prévoit également de renforcer la surveillance sanitaire dans les départements limitrophes. Des modalités de gestions complémentaires sont prévues en cas de présence de la maladie sur une zone géographique importante.

Le projet d’accord engage également les deux parties dans la poursuite des travaux sur le concept de la compartimentation, outil complémentaire au zonage.

« Nous nous félicitons que la France soit le premier pays à parvenir à un accord de zonage, obtenu grâce à un travail collectif étroit fourni entre les administrations française et chinoise, INAPORC et les opérateurs de la filière. A cette occasion, nous appelons à la finalisation des dossiers d’agrément sanitaire des établissements français toujours en attente d’autorisation, pour pouvoir exporter vers la Chine » a déclaré Gilles Gauthier, Président de Culture Viande.

 

 

Extrait du FLASH, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°6, du 12 janvier 2021.

 

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !