Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 3 septembre 2015La consommation mondiale va continuer à progresser

Accueil » Actualités » La consommation mondiale va continuer à progresser

Le 61ème Congrès international des Sciences et Technologies des viandes, qui s’est achevé vendredi à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) a été l’occasion de faire le point sur l’évolution de la consommation mondiale de viande : « La tendance attendue est une augmentation de 1,6 % par an sur la prochaine décennie », a indiqué le belge Erik Mathijs, citant des chiffres récents de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En cinquante ans, la consommation de produits carnés (viande fraîche, charcuterie, plats surgelés, conserves) a presque doublé dans le monde, passant de 23,1 kilos par personne et par an en 1961, à 42,2 kilos en 201. « Au cours des 20 dernières années, les pays émergents ont connu une révolution de l’élevage qui a conduit à une hausse de la consommation en viande, en particulier de porc et de volaille », a expliqué Pierre Sans, chercheur associé à l’Inra Aliss (Alimentation et Sciences sociales) d’Ivry-sur-Seine.

Dans les prochaines années, les pays émergents devraient continuer de tirer vers le haut une consommation mondiale, qui s’est tassée dans les pays les plus développés (Europe de l’Ouest, Amérique du Nord, Japon). « Ainsi en France, on est passé de 97 kilos de viande par habitant et par an à la fin des années 90 à 87 kilos en 2014 », a précisé auprès de à l’AFP cet enseignant à l’École nationale vétérinaire de Toulouse.

Environ 500 scientifiques et professionnels de la viande étaient réunis à l’occasion de ce congrès pour partager leurs connaissances en matière de prospectives, de production et de technologies, de nutrition et de santé. La prochaine édition se tiendra en 2016 à Bangkok (Thaïlande).

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !