Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 19 juillet 2019L’anxiété, un levier du secteur de l’alimentation qui revient en boomerang (Crédoc)

Accueil » Actualités » L’anxiété, un levier du secteur de l’alimentation qui revient en boomerang (Crédoc)

La 25ème édition des  Controverses Européennes de Bergerac organisées par l’INRA et Agrobiosciences abordait ce 17 juillet le thème de « la guerre des images » dans laquelle les productions alimentaires sont souvent les victimes :

Qui fabrique les images, pour qui, pour quoi ? Les rapports de forces entre différents « producteurs » d’images :  Médias classiques, associations, organisations professionnelles, réseaux sociaux, marketing et distribution, leaders d’opinion…

Après l’intervention de  Gilles Allaire, docteur ingénieur en agronomie (Inra) sur le thème : « L’image, au cœur de la nouvelle guerre économique », il aura fallu l’éclairage de Pascale Hébel, directrice du pôle consommation et entreprises du Crédoc pour se rendre compte à quel point cette « guerre économique » que se livrent les différentes familles d’une même filière peut être fratricide :

à l’occasion d’une table ronde sur le thème : « Du glyphosate… à l’élevage : traitements médiatiques et politiques », elle a mis en lumière la correspondance entre le moment où les enseignes de la grande distribution ont été autorisées à déployer des campagnes publicitaires à la télévision dans les années 2000, et celui où les consommateurs ont commencé à exprimer avec une nouvelle ampleur ce que l’on nomme aujourd’hui « les peurs alimentaires » : « Les distributeurs ont pris la parole via la publicité en utilisant le levier des peurs pour gagner des parts de marché. N’oublions pas que ce sont les enseignes de la grande distribution qui ont créent le sans-OGM ».

L’anxiété, qui frappe l’alimentation sur un front multiple (santé, sécurité, souffrances animales, réchauffement de la planète, …) est devenue un mal chronique du 21ème siècle. Elle est un marché en pleine croissance, organisé en véritable économie. « Les entreprises doivent absolument répondre aux inquiétudes de leurs consommateurs et n’ont plus d’autre choix aujourd’hui que de proposer des solutions pour limiter leur anxiété », affirme Virgile Brodziak de l’agence Wunderman Thompson Paris.

Crédit Photo : Le Blog Histoire

Pour en savoir plus sur les peurs alimentaires : ici. (Le Blog Histoire – L’Histoire en podcast).

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdo de Culture Viande n°29 du 19/07/19

Contact : François Cassignol, fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 04

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !