Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 31 mars 2015Le Ministre de l’agriculture réunit la filière porcine française

Accueil » Actualités » Le Ministre de l’agriculture réunit la filière porcine française

A la demande de la production porcine française :

la Ministre de l’Agriculture Stéphane Lefoll a réuni ce matin l’ensemble des acteurs de la filière. Cette table ronde avait pour vocation de définir des propositions concrètes pour faire face à la crise qui frappe durement les éleveurs, le maillon abattage-découpe, et en conséquence toute la filière porcine française.

stephane-le-follL’industrie des viandes SNIV-SNCP représentée par Thierry Meyer (Groupe Bigard) et Paul Rouche (SNIV-SNCP) a affiché sa solidarité avec la déclaration solennelle présentée au titre d’INAPORC par son président Guillaume Roué. L’interprofession porcine, après avoir dressé un bilan très dégradé de la situation du secteur, a dénoncé une compétitivité de la filière entravée depuis 20 ans par des charges franco-françaises totalement incompatibles avec la réalité de la concurrence européenne.

 

 

La revendication de la filière était donc entièrement axée sur les moyens de redonner de
la compétitivité aux outils industriels en charge de valoriser la production porcine Française.

 

 

Inaporc a revendiqué la « mise en place pour le secteur industriel de mesures expérimentales permettant une baisse des couts salariaux d’un minimum de 25% ». Cette mesure doit être une réponse au dumping social pratiqué en Europe, notamment en Allemagne et en Espagne, conduisant à une distorsion de concurrence en notre défaveur de l’ordre 10€ par porc sortie abattoir !

Le ministre de l’Agriculture a souligné que « des mesures d’allégement de charges sociales avaient déjà été mises en place par le gouvernement dans le cadre du pacte de responsabilité » et qu’il convenait de « s’assurer que notre secteur en avait demandé le bénéfice » ; en résumé, aucune mesure spécifique à attendre. Il a ensuite demandé à la filière d’engager une concertation autour de plusieurs thèmes : les promotions de la viande porcine pratiquées par la grande distribution, la valorisation au profit des éleveurs du cahier des charges « QT » et de nouvelles modalités de formation des prix en production introduisant une contractualisation avec les éleveurs.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !