Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 16 novembre 2020Marché européen du porc : jusqu’où ira la baisse ?

Accueil » Actualités » Marché européen du porc : jusqu’où ira la baisse ?

 

Le déséquilibre entre l’offre communautaire qui s’alourdit et la demande qui s’amenuise, entraine les prix du porc européen vers une baisse sensible en semaine 46 :

–       d’un côté, à l’offre porcine qui est déjà traditionnellement plus abondante en fin d’année, s’ajoute des volumes allemands contraints de trouver preneurs en Europe, faute d’exportation vers les pays tiers,

–       de l’autre, une demande intérieure ralentie par les mesures Covid et surtout le recul des achats chinois.

Au total la baisse du prix du porc est presque générale : France -5cts, Espagne -3cts, Danemark -7cts, Belgique -4cts, Italie -6cts, Autriche -9 cts. Les cours Allemands restent stables pour la semaine à venir.

De plus, l’impact du coronavirus perturbe également le marché européen : trois grands abattoirs danois viennent d’être suspendus pour l’export vers la Chine. Ces viandes non exportées vont se retrouver sur le marché européen. En Allemagne la Fièvre Porcine Africaine poursuit son expansion limitant ainsi les possibilités d’accord de régionalisation avec la Chine. Par ailleurs, les offres de pièces de découpes allemandes comme espagnoles se multiplient en Europe à prix attractifs.

Le marché européen du porc entre dans une zone de turbulence et montre sa forte dépendance au marché chinois.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !