Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 10 novembre 2020Marché européen du porc : pression sur les prix

Accueil » Actualités » Marché européen du porc : pression sur les prix

C’est toujours l’Allemagne qui est au cœur de l’actualité porcine européenne. Le nombre de sangliers sauvages testés positifs à la Fièvre Porcine Africaine (FPA) dépasse les 100 cas.

La maladie a fait un bond de 60 kms à l’intérieur du pays pour toucher une nouvelle région : la Saxe.

Côté activité, les abattoirs allemands ne parviennent toujours pas à traiter le stock de porcs : 500 000 animaux s’accumulent en ferme. Côté export, Hong Kong, dernier marché pays tiers ouvert aux viandes allemandes, devient moins perméable.

L’Allemagne, la Belgique et surtout l’Espagne, mettent sur le marché français et européen des pièces de découpe à prix attractifs. La Chine continue à importer, mais à un rythme moindre, et avec des prix plus disputés.

En France le mouvement de demande consécutif au reconfinement n’aura duré que 3 jours. La filière porcine française comme nous l’indiquions depuis plusieurs jours a été contrainte de baisser sensiblement ses prix en production, le marché européen du porc est lourd et ce mouvement de baisse pourrait gagner l’ensemble de l’Europe.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !