Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 18 janvier 2021Porc : cours stables en ce début d’année dans l’UE

Accueil » Actualités » Porc : cours stables en ce début d’année dans l’UE

En France, les opérations de promotion à bas prix des GMS ont dopé les ventes. Les abattages du Grand Ouest ont totalisé 414 000 porcs, soit le plus haut niveau depuis 10 ans. Dans le même temps, les activités à l’exportation notamment vers la Chine se maintiennent. Toutefois, les prix demeurent stables dans un marché redevenu lourd, maintenant que les congélateurs des consommateurs sont pleins.

En Europe, l’Espagne et le Danemark se situent toujours dans le peloton de tête des cours européens ; les activités d’exportation soutiennent les prix et la consommation intérieure est stable. C’est toujours en Allemagne que la situation du marché du porc est la plus tendue.

Le nombre de cas de FPA dénombrés dans ce pays, sur des sangliers sauvages, approche les 500. Les abattoirs allemands proposent des pièces de découpe à prix très attractifs dans les autres pays de l’UE et les exportations vers Hong Kong progressent. Les Pays-Bas affichent une hausse des prix en production, suite à une reprise active des exportations. A souligner que les volumes de viandes porcines exportées de l’UE vers le Royaume-Uni sont en repli en ce début d’année.

Il faudra encore attendre quelques jours pour mieux cerner les orientations prochaines des marchés, les éleveurs allemands font pression sur des abattoirs pour tenter d’obtenir une revalorisation des prix.

 

Extrait du Flash, le bulletin hebdomadaire de Culture Viande, n°2 du 15/01/2020

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !