Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 17 janvier 2017PORC : EXPORTATIONS + 3,5% s/ LES DIX 1ers MOIS DE 2016

Accueil » Actualités » PORC : EXPORTATIONS + 3,5% s/ LES DIX 1ers MOIS DE 2016

Les exportations de viandes porcines françaises pour l’année 2016 vont dépasser les 700 000 T, soit une progression de 3.5%. Cette amélioration du commerce extérieur a notablement contribué au redressement des cours du porc en production et cette année encore, c’est la Chine qui a été moteur de la demande mondiale.

PORC :

PROGRESSION DE + 3,5% DU COMMERCE EXTERIEUR

SUR LES 10 PREMIERS MOIS DE 2016

 

Les exportations de viandes porcines françaises pour l’année 2016 vont dépasser les 700 000 T, soit une progression de 3.5%. Cette amélioration du commerce extérieur a notablement contribué au redressement des cours du porc en production et cette année encore, c’est la Chine qui a été moteur de la demande mondiale. L’analyse de nos échanges montre que nos expéditions vers nos partenaires de l’UE sont eux en net repli (-7%) alors que nos exportations pays tiers progressent fortement (+27 %) !Porc Export

La Chine confirme sa place de premier client avec 150 000 T exportées en 2016, ce qui représente 20%  de nos exportations totales et 56% de celles vers les pays tiers.

Près de la moitié des volumes exportés vers la Chine sont des pièces de découpe, l’autre moitié étant constituée d’abats et de coproduits.

Si la progression de nos exportations vers la Chine est forte (+ 80%), soulignons que la France se situe au 5ème rang des fournisseurs européens, derrière l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark et les Pays Bas. En Asie, où se concentre la demande mondiale,  la France conforte sa place aux Philippines (30 000T en 2016), mais cède du terrain ou est absente des grands marchés d’importation, comme au Japon où elle ne représentera que 14 000 T sur les  340 000 T exportées par l’UE et en Corée, avec 12 000 T seulement sur les 225 000 T vendues par nos concurrents européens.

Nos importations 2016 sont en nette baisse (plus de -11 %) pour atteindre près de 600 000 T. Tous les pays fournisseurs à l’exception de l’Italie marquent un repli sensible. Nos approvisionnements en provenance d’Espagne, premier fournisseur avec près de 300 000 T, reculent de -11% et ceux de l’Allemagne -18 % pour un volume global d’environ 100 000 T.

Porc Import

A souligner que nos importations de produits transformés (160 000 T) et de pièces désossées (160 000 T) représentent à elles deux près de 60% de nos importations totales, grevant ainsi lourdement le déficit de notre commerce extérieur.Import produits

 

 

Extrait de L’ACTU, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n° 3 du 23/01/2017

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34 – 06 83 90 67 05

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !