Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 26 août 2015Porc: la production chinoise prévue en très forte baisse en 2015

Accueil » Actualités » Porc: la production chinoise prévue en très forte baisse en 2015

La Chine, premier cheptel porcin mondial, va connaître une baisse «incroyable» de sa production d’environ 3,7 Mt (-6,5%) au cours de l’année 2015, prévoit Rabobank dans une note de conjoncture parue le 19 août. «La baisse étonnante des cheptels de truies et de porcs chinois va avoir un effet sur l’ensemble du marché mondial durant la fin de l’année 2015 et 2016», estime la banque néerlandaise. Durant les 18 derniers mois, le cheptel chinois a baissé de plusieurs dizaines de millions de porcs : «environ 100 millions, selon Rabobank, soit l’équivalent des secteurs américain, canadien et mexicain réunis».

Un correspondant du SNIV-SNCP en Chine confirmait que les cours bas et le prix des matières premières hauts ont poussé les petits exploitants à se tourner vers d’autres productions, ce à quoi il faut ajouter qu’une partie non négligeable des gros élevages ont fait faillite.

Sur 2015, cette baisse serait compensée par une hausse des importations de 600 000 tonnes. Le Canada, les États-Unis et l’UE sont les mieux placés sur ce marché. Depuis le début de l’année (janvier-mai), les exportations européennes vers la Chine ont progressé de 100 000 tonnes.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !