Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 28 décembre 2020Porc : les exportations en repli (-6%), malgré l’embellie des expéditions vers la Chine (+24%)

Accueil » Actualités » Porc : les exportations en repli (-6%), malgré l’embellie des expéditions vers la Chine (+24%)

Les exportations françaises  sur les dix premiers mois de l’année 2020 avec près de 600 000 T confirment un mouvement de repli sensible -6%. La Chine demeure notre premier client, avec 165 000 t sur la période (+24%).  Nos expéditions vers les pays de l’UE sont en sensibles baisses : Espagne -32%, Allemagne -16% ; vers les pays tiers le recul de nos exportations vers les Philippines -39%. Sur la Chine nos exportations ont moins progressé que celles de nos partenaires UE mais cette destination est indispensable désormais à nos équilibres de prix et marchés.

Les importations françaises sur les 9 premiers mois de 2020 confirment un mouvement de repli en volume (-7%), alors que la valeur de nos importations continue à progresser (+3,2%). Nos deux principaux fournisseurs affichent des chiffres en recul, Espagne (-5%), Allemagne (-10%). La Belgique qui propose des prix attractifs a progressé de (+11%).

Le marché chinois a joué le rôle de moteur des importations mondiales porcines avec 4,8 M de T importées sur les 10 premiers mois de 2020, soit une progression de 80% ! L’Espagne + 112 %, les Etats-Unis +123% et le Canada +146% ont le plus profité du marché chinois, lié à la décapitalisation de leur cheptel pour cause de FPA . Cette demande a permis de soutenir les prix du porc dans l’ensemble des marchés mondiaux et ainsi conforté le revenu des producteurs. L’Espagne a en plus, bénéficié de l’absence de l’Allemagne sur ce marché depuis plusieurs mois pour cause de FPA.

 

 

Extrait de L’ACTU, la lettre de Culture Viande n°53 du 28 décembre 2020

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !