Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 24 juin 2016ROYAUME UNI : LES EFFETS DU BREXIT SUR L’ÉQUILIBRE DU MARCHE EUROPÉEN DE CHARCUTERIES

Accueil » Actualités » ROYAUME UNI : LES EFFETS DU BREXIT SUR L’ÉQUILIBRE DU MARCHE EUROPÉEN DE CHARCUTERIES

Alors que les Britanniques se sont prononcés pour une sortie de l’Union européenne (Brexit), il convient de rappeler la place importante qu’occupe ce pays dans le commerce européen des viandes porcines et des charcuteries.
Avec un taux d’auto-approvisionnement de 54%, le Royaume Uni est très fortement déficitaire en viande porcine. Même si elle progresse depuis 3 ans, la production porcine britannique atteindra cette année 1.5 million de tonnes. Le Royaume-Uni se place ainsi à la troisième place des importateurs européens de viandes porcines avec près de 950 000 tonnes par an importées de l’UE, derrière l’Allemagne et l’Italie. La France expédie chaque année vers la Grande-Bretagne près de 60 000 tonnes de viandes porcines, soit un marché particulièrement important, notamment pour le type de produit exporté vers cette destination qui participe à l’équilibre des pièces sur le marché Français.
Soulignons que les consommateurs britanniques sont très attachés à l’origine nationale des viandes porcines qu’ils achètent et de nombreux industriels et distributeurs mettent en avant exclusivement des marques garantissant des viandes issues de porcs britanniques.
En matière de charcuteries, la Grande Bretagne est le premier importateur européen : avec 412 000 tonnes de charcuteries importées en 2015, elle devance l’Allemagne et la France. Les importations britanniques sont essentiellement constituées de jambon cuit et de bacon, avec comme fournisseur historique important, le Danemark. Celui-ci partage aujourd’hui ce marché avec l’Allemagne et les Pays bas. Depuis quelques années, l’Espagne et l’Italie développent également leurs exportations vers le Royaume Uni en produits secs.
Au total, le Royaume Uni constitue bien un marché très important au sein de l’UE, et ce, pour les charcuteries comme pour les viandes porcines. En conséquence, la sortie du Royaume uni de l’UE va affecter très notablement les échanges et les équilibres européens du marché du porc.

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !