Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 29 décembre 2016TRAVAILLEURS DETACHES : HUIT MINISTRES EUROPEENS SIGNENT UNE TRIBUNE COLLECTIVE

Accueil » Actualités » TRAVAILLEURS DETACHES : HUIT MINISTRES EUROPEENS SIGNENT UNE TRIBUNE COLLECTIVE

Dans une tribune collective titrée  « Travailleurs détachés : la liberté de circuler ne doit pas être celle d’exploiter »* publiée dans Le Monde ce 12 décembre 2016, huit ministres européens appellent à ce que les travailleurs détachés «puissent bénéficier d’une rémunération équivalente à celle des travailleurs du pays d’accueil dès le premier jour de leur détachement » […]

 

TRAVAILLEURS DETACHES :

HUIT MINISTRES EUROPEENS SIGNENT UNE TRIBUNE COLLECTIVE

Dans une tribune collective titrée « Travailleurs détachés : la liberté de circuler ne doit pas être celle d’exploiter »* publiée dans Le Monde ce 12 décembre 2016, huit ministres européens appellent à ce que les travailleurs détachés «puissent bénéficier d’une rémunération équivalente à celle des travailleurs du pays d’accueil dès le premier jour de leur détachement ».

Ce texte reprend très largement des positions historiquement défendues par le Collectif contre le Dumping Social en Europe dont Culture Viande est membre fondateur. Pour les ministres signataires de cette tribune, cette évolution passe par une réforme ambitieuse de la directive de 1996 sur le travail détaché. Ils indiquent ainsi que ce nouveau dispositif doit garantir « les conditions d’une concurrence loyale entre les entreprises européennes ».

Les entreprises françaises des viandes souscrivent pleinement à cette initiative qu’elles appellent de leurs voeux depuis de longues années. En effet, en l’absence d’une définition officielle du détachement de travailleurs, les membres du Collectif contre le Dumping Social en Europe dénoncent depuis 2010 des pratiques déloyales qui perdurent dans les entreprises d’abattage et de transformation de viande, notamment en Allemagne. Elles provoquent, d’une part, une véritable casse industrielle ainsi que des délocalisations d’entreprises. Elles vident, d’une part, certains bassins de production européens de leurs activités d’élevage et de transformation de viande et, d’autre part, elles font apparaître un modèle d’exploitation des travailleurs détachés qui confine parfois à une forme d’esclavagisme moderne indigne de nos sociétés.

L’Allemagne reste encore aujourd’hui le pays qui reçoit le plus de travailleurs détachés en Europe et l’on peut noter avec satisfaction qu’Andrea Nahles, ministre fédérale allemande du travail et des affaires sociales compte parmi les signataires de cette tribune.
Pour Culture Viande, cette tribune doit engager les ministres signataires à passer à l’action sans plus tarder. La réforme de la directive se heurte à certains pays et son parcours pourrait malheureusement être encore long. Si cela devait être le cas, une des solutions serait que les pays signataires, au premier rang desquels l’Allemagne, appliquent d’ores-et-déjà chez eux les éléments de la directive réformée ambitieuse qu’ils réclament à travers cette action.

 

(*) « Travailleurs détachés : la Liberté de circuler ne doit pas être celle d’exploiter » – Le Monde du 12/12/2016.

 

 

Extrait de L’ACTU, La lettre hebdomadaire de CULTURE VIANDE n° 51 du 22/12/2016

Contact : François Cassignol – fcassignol@cultureviande.fr – Tél.: 01 53 02 40 34 – 06 83 90 67 05

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !