Le syndicat des entreprises françaises des viandes

le 11 janvier 2021UE : cours du porc stables en ce début d’année, l’Allemagne toujours en difficulté

Accueil » Actualités » UE : cours du porc stables en ce début d’année, l’Allemagne toujours en difficulté

Après une fin d’année 2020 peu propice au commerce du porc, la reprise dans les pays de l’UE se fait sous le signe de la stabilité des cours.

En France comme nous l’annoncions, des opérations de promotions à bas prix, moins de 2€/kg pour des cotes de porcs en PVC, se multiplient dans les grandes surfaces.

Pour l’heure les cours en production demeurent étals.

C’est toujours en Allemagne que la situation du marché du porc est la plus tendue. L’écart de prix du porc en production entre l’Allemagne est les pays leaders (Espagne, Danemark) atteint 30 cts. Avec la France le différentiel est de 24 cts.  Les cas de FPA continuent à se multiplier et selon les médias allemands deux grands abattoirs sont confrontés à de nombreux cas de Covid-19 après le retour de vacances des salariés.

Au Danemark les cours en hausse sont liés au versement d’un ajustement de la prime annuelle aux éleveurs.

En ce début d’année 2021, quelques motifs de satisfaction :

  • le très bon bilan des exportations vers la Chine (3 millions de tonnes) pour les pays de l’UE et l’accord du Brexit qui permet de poursuivre les échanges sans trop de contraintes, avec un partenaire désormais Pays tiers, le Royaume-Uni ;
  • des motifs d’inquiétudes aussi : l’Allemagne, qui tire toujours les prix vers le bas, la FPA qui avance vers l’Ouest de l’UE et la pandémie Covid-19 qui retarde la réouverture des restaurants.

 

Extrait du FLASH, la lettre hebdomadaire de Culture Viande n°1 du 8 janvier 2021

17 place des Vins de France
75 012 Paris

01 53 02 40 04

01 43 47 31 41

courrier@cultureviande.fr

Besoin d'information ? Contactez-nous !